La PNL (NLP) n’est pas une thérapie. Point final !

Engrenages pnl-pas-therapie

Si la NLP (PNL) n’est PAS une thérapie, alors qu’est-ce que c’est ?

Cerveau brain-954823_640La NLP (PNL) est une méta-discipline. Autrement dit, c’est une discipline de disciplines. C’est l’étude de la structure de l’expérience subjective et de ce qui peut être calculé à partir de cela. La plus grande idée fausse au sujet de la technologie est qu’il s’agit de thérapie et c’est à peu près aussi éloigné de la vérité que possible !

Richard Bandler et John Grinder ont mis au point une technologie, basée principalement sur le travail de modélisation de Richard Bandler. Et la toute première modélisation était celle de Fritz Perls et de Virginia Satir. Fritz Perls était un thérapeute gestaltiste et Virginia Satir une thérapeute familiale. Et donc, les deux premières personnes avec lesquelles Richard Bandler est entré en contact, purement par commodité en raison du travail que Richard faisait avec un éditeur d’ouvrages, étaient des thérapeutes. Plus tard, il y a eu Milton Erickson et bien d’autres.

Très tôt, Richard et John ont réalisé que la technologie pouvait être utilisée dans de nombreuses applications, car il s’agit d’une méta-discipline !

Maintenant, après de nombreuses années, et avec de nombreux débats sur la NLP (PNL), faisons quelques distinctions sur la technologie.

Speech speech-1026398_640Il s’agit du fonctionnement du cerveau et du langage, de la chimie du cerveau et de l’effet des états de conscience sur l’apprentissage. C’est un outil pédagogique, bien sûr. Parce que c’est une méta-discipline, elle fonctionne avec toute personne qui possède un cerveau et veut apprendre à l’utiliser plus efficacement, avec efficience, élégamment, etc. Elle comporte deux parties identifiables : les compétences et les applications de ces compétences. La majorité de ce qui existe sur le marché est un ensemble « d’applications » des compétences de base de la technologie. Il semble que les gens aient confondu les deux. La technique pour travailler sur les phobies, par exemple, est une application, une technique. Persuasion Engineering® est une « application », etc.

Et le pire, c’est quand les gens ont pris des parties de la technologie de base et l’ont mélangée avec une autre discipline, et appellent cela de la NLP (PNL).

Par exemple, quelqu’un apprend la NLP (PNL) et développe ses compétences pour communiquer plus efficacement et apprend peut-être même une « technique » de NLP (PNL) et l’utilise maintenant dans sa propre pratique. Ensuite, il déclare qu’il est praticien NLP (PNL) ou qu’il utilise la NLP (PNL) dans sa pratique. Bien qu’une partie de cela puisse être vrai, une partie est trompeuse. S’il a appris « les ancrages » et qu’il les utilise, ce avec quoi il les utilise n’est PAS de la NLP (PNL). L’ancrage qui vient de la NLP (PNL) s’appelle « ancrage ». La NLP (PNL) est composée de plus que cela.

Couronne crown-304855_640Maintenant que la NLP (PNL) bénéficie d’une certaine notoriété en raison de son efficacité, même le domaine de la psychologie tente de revendiquer légitimité en NLP (PNL), mais il est trop tard. Premièrement, le domaine de la psychologie a initialement trainé la NLP (PNL) dans la boue en la qualifiant de fallacieuse et de non substantielle, etc. Le fait est que la base de la psychologie est la théorie, l’opinion et le travail sur les conjectures. Il est basé sur des statistiques et des données scientifiques. La NLP (PNL) est basée sur des modèles, calculés et formulés mathématiquement. Ce n’est PAS scientifique, car elle défie la science et les statistiques. Maintenant que la NLP (PNL) obtient la reconnaissance qu’elle mérite en raison de ses résultats, beaucoup de gens veulent se lancer dans la NLP (PNL) en tant que phénomène marketing.

Richard Bandler lui-même, encore jusqu’à maintenant, déclare que la NLP (PNL) n’est pas une thérapie, et ne s’apparente même pas à de la thérapie. Il s’agit d’éduquer et d’apprendre aux gens à faire fonctionner leur propre cerveau.

Elle est utilisée par des enseignants, des coachs sportifs, des coachs de vie, des médecins, des avocats, des infirmiers, des membres du clergé, des comptables, des négociateurs, des gestionnaires, des entrepreneurs, des conférenciers, etc.

Outils hammer-28636_640Le simple fait que des gens utilisent certaines des compétences de la NLP (PNL), ou enseignent certaines des compétences de la NLP (PNL), cela ne transforme pas ce qu’ils font en de la NLP (PNL). Point final. Comme le souligne si succinctement l’un de mes associés, Albert Abrahamian : « Si vous prenez une pièce d’une Mercedes et l’utilisez dans une Audi, cela ne fait pas de l’Audi une Mercedes. » Assez simple à comprendre.

Maintenant, avec tout le blabla sur qui possède quoi, il est important de se souvenir de ceci : Sans la NLP (PNL) telle qu’elle a été développée, telle qu’elle était censée être utilisée, eh bien les gens qui se plaignent et qui ralent de *qui possède quoi*, ne seraient pas là où ils sont aujourd’hui, vendant de la NLP (PNL), sans la technologie de base qu’ils n’ont eux-mêmes pas développée. Ils ont peut-être rassemblé leurs propres techniques, leur ont donné des noms, etc., mais ces techniques n’auraient pas pu être rassemblées sans les ingrédients des bases de la NLP (PNL). Peut-être que ces personnes ressentent un manque de succès personnel, je ne sais pas. Leurs plaintes et leurs critiques n’apportent aucune contribution significative au domaine et ils feraient bien de s’y faire.

De nombreuses personnes développent de nouvelles « applications » de la NLP (PNL). Un que je connais est dans le domaine médical. Il enseigne aux médecins à *utiliser* la NLP (PNL) d’une manière qui aide leurs clients !! C’est louable. Les nouvelles applications ne sont que cela : des applications de la NLP (PNL). Pour ceux qui pensent avoir un nouveau « modèle », ils ne devraient pas l’appeler NLP (PNL), ou considérer que c’est de la NLP (PNL), mais ils devraient relever le défi et commercialiser leur contenu comme quelque chose de totalement nouveau. Alors seulement, ils pourront tester leurs affirmations. Tout ce qui sera vraiment un nouveau *modèle* connaîtra un énorme succès et s’avérera être une contribution importante au domaine du développement humain.

Instit presentation-3981737_640Il y a une femme, Kate Benson, qui a apporté une contribution significative à l’éducation et en particulier à la formation des enseignants, afin qu’ils puissent être plus efficaces avec leurs élèves, en utilisant la NLP (PNL). En fait, voici une annonce récente à ce sujet :

« Richard Bandler nomme Kate Benson Directeur international de l’éducation pour The Society of NLP™ ! Kate forme et développe des milliers d’enseignants depuis de nombreuses années maintenant et a été à l’avant-garde de l’éducation. Son travail a donné lieu à certaines des approches les plus créatives pour les éducateurs en classe ! »

Ensuite, il y a des personnes, et des soi-disant « organisations parapluie » qui prétendent avoir la main mise sur la NLP (PNL) et qu’il faut se former avec elles pour être qualifié et validé pour utiliser la NLP (PNL), etc. C’est totalement inexact et faux. Il y a même des gens qui disent qu’un formateur NLP (PNL) sérieux doit être un thérapeute et/ou un psychologue et/ou un consultant, car la NLP (PNL) influence la psyché des êtres humains et donc, seules les personnes qualifiées ACADEMIQUEMENT (!) devraient être formateurs de NLP (PNL). Eh bien, vous n’avez pas besoin d’être quelqu’un de spécial ou d’avoir un diplôme spécial, qui n’est pas de la NLP (PNL), pour utiliser ou former à la NLP (PNL). La NLP (PNL) est une discipline en soi. C’est exactement ce que continue de dire Richard Bandler : Il s’agit d’apprendre aux gens à gérer leur propre cerveau afin qu’ils n’aient pas besoin que les autres le fassent à leur place ! À propos, « Psyché » vient du grec pour « esprit ou âme ». Les vacances vont influencer la psyché des gens, tout comme les films, les amis, les voyages, les fêtes, etc. etc. etc.

Aucune des compétences de NLP (PNL) n’est limitée à une profession particulière. Tout dépend du contexte dans lequel les compétences NLP (PNL) sont utilisées.

La technologie de base (et la plupart/toutes les applications comme le traitement des phobies, …), est constituée de certaines propriétés intellectuelles. Pour faire les distinctions les plus claires, ce qu’il y a de mieux à surveiller, ce sont les droits d’auteur. Ceux-là ne sont PAS dans le domaine public et sont des propriétés protégées. Ainsi, certaines personnes qui revendiquent la compétence peuvent elles-mêmes violer certains droits d’auteur. Et ils n’ont certainement aucune légitimité. S’ils le pensent, demandez-leur d’identifier clairement quelle propriété intellectuelle leur appartient.

Loupe magnifying-glass-189254_640Maintenant, rien de tout cela ne vise à effrayer les gens à apprendre la NLP (PNL), mais à servir de suggestion pour vous renseigner sur qui peut prétendre quoi, et pour vérifier les allégations des formateurs. S’ils forment des personnes en NLP (PNL) et incluent d’autres disciplines dans leur programme, ils n’enseignent pas la NLP (PNL). S’ils disent qu’ils enseignent la NLP (PNL) et incluent par exemple Eric, ils n’enseignent PAS la NLP (PNL) pure, mais mélangent les disciplines. Point final. Eric ne fait PAS partie de la technologie connue sous le nom de NLP (PNL). Vérifiez le programme. La psychologie ne fait PAS partie de la NLP (PNL) et la NLP (PNL) ne fait PAS partie de la psychologie. Veillez à ne pas investir plus de temps et d’argent sur quelque chose dont vous n’avez pas besoin. Une certification NLP (PNL) est destinée aux praticiens NLP (PNL) et aux maîtres praticiens NLP (PNL), pas aux autres disciplines, incluant la psychothérapie, le comportement cognitif, la psychologie, etc.

Vous remarquerez même que de nombreux programmes de praticien NLP (PNL) sont plus longs que nécessaire car ils incluent d’autres disciplines qui ne font PAS partie de la NLP (PNL) et ne sont PAS nécessaires pour devenir praticien NLP (PNL), maître praticien ou formateur. Vous finirez par passer plus de temps dans la salle de classe à apprendre ce que n’est PAS la NLP (PNL) et non seulement cela déroute les gens, mais cela nuit également à la technologie NLP (PNL) elle-même ! C’est également très trompeur car ces formations traitent de toutes les techniques et applications. La NLP (PNL), c’est la liberté. Et c’est très restrictif que d’être coincé, en suivant exactement les étapes d’une technique ! Ceux qui font cela ne comprennent clairement pas ce qu’est la NLP (PNL) ! Quant à ceux qui proposent en ligne des programmes courts et des prix très bon marché… voyons… Quiconque possède une imprimante peut imprimer des certificats … L’acheteur doit être vigilent ! Donnant des formations depuis près de 30 ans, nous savons de quoi il s’agit ! Tout comme le Dr Richard Bandler, co-créateur de NLP (PNL), que nous accueillons à nos séminaires !

Yvonne van Dyck remet les points sur les I ! La passion d’Yvonne van Dyck est d’accompagner les formateurs, les coachs, les hommes et les femmes jusqu’à leur plein épanouissement et leur succès, et de transformer les idées en action ! Comme elle le dit très bien : « Les gens épanouis réussissent toujours – mais les gens qui réussissent ne sont pas tous épanouis ! »

Quiconque prétend enseigner la NLP (PNL) devrait également pouvoir démontrer son intégration. S’il ne le peut pas, réfléchissez-y !

Articles liés

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter et tirage au sort

Recevez des nouvelles de notre activité, ainsi que des contenus simples et efficaces ! Aussi, profitez du tirage au sort mensuel qui peut vous permettre de gagner un bon de réduction de 500 francs suisses sur les formations en ligne !